Comment recruter efficacement les candidats de la génération Z ?

Publié le & mis à jour le 8 juillet 2021

Jeune femme diplômée

Découvrez comment recruter efficacement les nouveaux venus du marché de l'emploi !

Curieuse, créative, ambitieuse, impatiente, … la génération Z bouscule les codes traditionnels de l’entreprise depuis son arrivée progressive sur le marché de l’emploi et donne du fil à retordre à de nombreux recruteurs.

Comment aborder ces Digital Natives ? Concrètement, quelles sont leurs attentes envers les entreprises ?

Aujourd’hui, les experts HumanSourcing vous partagent leur mode d’emploi pour recruter la génération Z.

Génération Z, qui sont-ils ?

Née après 1995, la génération Z fait depuis ces dernières années ses tout premiers pas sur le marché du travail. Ultra-connectées, elle se fait également connaître sous le nom de génération C pour Communication, Collaboration, Connexion et Créativité.

A l’heure de la digitalisation, ces jeunes diplômés ont donc de nouvelles attentes quant au recrutement et management en entreprise.

Quelles sont leurs attentes ?

L’aspect humain au centre des préoccupations

Une des caractéristiques centrales de l’ADN de cette génération est de placer l’humain au cœur de l’environnement de travail.

Avec la génération Z, les recruteurs ont aujourd’hui pour mission de séduire ces nouveaux talents en mettant à l’honneur l’aspect humain et le bien être en entreprise. Une mission d’autant plus importante que, contrairement aux générations précédentes, les digital natives n’hésitent pas à changer d’entreprise sitôt l’ennui arrivé.

Pour manager et garder ces talents à vos côtés, il faut que les valeurs de l’entreprise soient en adéquation avec leurs propres attentes, ce qui nous amène à notre second point …

Recherche d’une réelle identité d’entreprise

Vous avez très certainement entendu parler de la place grandissante des “soft skills” en entreprise, littéralement ces “compétences douces” qui reposent sur l’intelligence relationnelle et émotionnelle. Elles intègrent entre autres le comportement en collectivité, le caractère, les capacités de communication ou encore l’esprit critique d’un individu.

La prise en considération des soft skills durant le processus de recrutement donne une réelle identité à l’entreprise aux yeux de la génération Z. Un recruteur attentif aux valeurs du candidat et de son entreprise est désormais essentiel pour séduire ces tout jeunes diplômés.

Mettez donc en avant vos valeurs ! D’une part cela vous permettra de cibler au mieux les candidats adhérents aux mêmes principes et de les garder plus longtemps à vos côtés une fois embauchés. Gardez en effet à l’esprit que la génération Z veut partager les valeurs de son entreprise pour y rester et s’y investir.

Une ouverture à l’international

Selon une enquête du Boston Project et BNP Paribas réalisée en 2015, 68,5% des jeunes Z se voient travailler à l’étranger. L’ouverture à l’international est donc pour beaucoup une dimension centrale !

Cela ne signifie pas que la génération Z se réserve exclusivement aux grandes entreprises mondiales, mais simplement que les valeurs de diversité et l’ouverture à la mondialisation doivent faire partie de l’entreprise en question.

L’envie de prendre part à des projets innovants

Connue pour sa curiosité et son envie d’entreprendre, la génération Z attend aussi d’une entreprise de pouvoir prendre part à de nouveaux projets innovants. Pour faire simple, la routine risque de devenir rapidement un frein à leur longévité dans l’entreprise.

Si vous souhaitez embaucher un jeune diplômé, pensez donc à inclure dans votre stratégie de management le goût du challenge pour entretenir leur motivation. Plus que toutes les autres générations, les jeunes Z ont envie d’imaginer et d’innover !

Comment les recruter ?

Les valeurs de l’entreprise, l’ouverture à l’international, … Maintenant que vous êtes au point sur les principales attentes de la dernière génération à rejoindre le marché du travail, il faut donc adapter votre processus de recrutement en fonction.

D’après une étude effectuée par ManpowerGroup en 2018, 40% des entreprises en France rencontreraient des difficultés pour recruter des membres de la génération Z.

Misez sur un recrutement rapide et digital

C’est ici que le terme de “digital natives” prend tout son sens ! Lorsqu’ils postulent, les jeunes diplômés souhaitent pouvoir soumettre leur candidature en quelques clics et où qu’ils soient. En d’autres termes, soignez votre site carrière et optimisez le recrutement sur chaque support : ordinateur, tablette, smartphone, …

En plus d’être digitalisé, le processus de recrutement doit être rapide pour la génération Z ! En effet, selon une étude du cabinet de recrutement Michael Page, pour 7 candidats sur 10, les process s’étalent trop dans le temps et 1 candidat sur 3 aurait même déjà renoncé à un poste qui l’intéressait en raison de ce délai.

Sortez des sentiers battus

Pour capter l’attention des digital natives lors de vos campagnes de recrutement, élargissez vos méthodes de sourcing ! La génération Z est ultra-connectée, et c’est sur ce terrain-là qu’il faut aller les chercher.

Pensez donc au recrutement sur mobile : Selon une enquête réalisée par RégionsJob en 2017 auprès de 6 466 candidats, plus de 61% d’entre eux déclarent utiliser leur smartphone pour trouver un emploi ! Un chiffre qui continue de progresser …

La force des réseaux sociaux pour dénicher vos talents reste encore sous-estimée. LinkedIn, Facebook mais également Twitter sont de plus en plus sollicités pour recruter. Des hashtags comme #recrutement, #employeur ou #humanfirst vous permettront d’être plus visible auprès des digital natives et de mettre en avant vos offres à pourvoir.

La génération Z est attentive à la présence et à l’image d’une entreprise sur les réseaux sociaux. C’est là que se joue désormais une grande partie de votre marque employeur ! La majorité des digital natives admet faire des recherches en amont sur l’entreprise : l’opportunité de vous démarquer à travers des postes reflétant votre identité !

Oubliez les questions classiques en entretien d’embauche

Pendant un entretien d’embauche, la génération Z cherche en toute logique à séduire le recruteur mais également à être séduite en retour.

Laissez donc de côté les questions classiques comme “pourquoi postuler chez nous ?” ou bien “quelles compétences avez-vous acquises lors de votre précédent poste ?”. Non pas qu’il faudrait totalement les supprimer, mais misez plus sur des questions permettant d’échanger sur les soft skills du candidat et les valeurs de votre entreprise.

Les digital natives ne souhaitent pas simplement être questionnés lors d’un entretien, mais aussi questionner en retour. Vous pouvez donc vous attendre à de nombreuses questions sur votre entreprise, son management, sa vision, …


Pour ne manquer aucun de nos futurs conseils RH, suivez-nous dès aujourd’hui !

D'autres articles de la catégorie : Conseils RH