Nos 3 conseils pour mettre en place votre politique de mobilité interne !

Publié le

mobilité interne

Découvrez les 3 principaux conseils pour mettre en place votre politique de mobilité interne !

Ces dernières années, le thème de la mobilité interne a occupé une place stratégique dans le développement économique des entreprises. 

La mobilité interne n’est plus seulement un moyen accessible pour fidéliser les talents, elle est aussi devenue un facteur majeur de croissance et de valorisation de l’image de l’entreprise. 

Tout d’abord, qu’est ce que la mobilité interne ?

Pour les salariés, la mobilité interne désigne tout changement de poste ou évolution de fonction dans une entreprise ou un groupe d’entreprises. La mobilité interne peut être verticale ou horizontale. 

Il n’est pas toujours aisé de la mettre en œuvre et d’en tirer l’ensemble des profits. C’est pourquoi, dans cet article, les experts de HumanSourcing vous donneront les 3 principaux conseils pour mettre en place votre politique de mobilité interne, à prendre en compte lors de votre prochaine réunion de recrutement.

1. Créer un espace de communication : le site carrière

Mobilité interne et site carrière

Mettre en avant votre politique de mobilité interne par la communication sera un atout indéniable pour votre marque employeur. En effet, aujourd’hui les salariés, comme les candidats, sont avant tout à la recherche de sens dans leur travail et souhaitent s’inscrire dans un vrai projet, s’inscrire dans le long terme. 

En offrant à vos collaborateurs des opportunités d’évolution, vous soutenez leur développement professionnel, mais aussi votre attractivité pour les candidats potentiels.

En ajoutant à votre communication RH un aspect marketing, la Marque Employeur vient ainsi répondre à trois enjeux pour soutenir vos recrutements : attirer, engager et fidéliser.

Afin d’attirer l’attention de vos salariés, mais aussi pour leur simplifier l’accès aux offres, ou encore leur donner de la visibilité sur ces dernières, un site carrière est plus qu’envisageable : c’est le moyen parfait pour mettre en place votre politique de mobilité interne, en donnant cette possibilité d’évolution au sein de l’entreprise.

Une page carrière, ou site carrière, est une page ou un site web conçu pour les candidats issus de mobilité externe mais aussi de mobilité interne, afin de promouvoir les postes à pourvoir. Par conséquent, toutes les offres d’emploi doivent être concentrées sur ce site. 

De plus, le site carrière peut également vous aider à vous démarquer et à promouvoir votre marque employeur. Ici, vous pouvez discuter de vos propres valeurs, expliquer pourquoi les candidats souhaitent travailler avec vous ou encore publier du contenu de recrutement.

2. Se mettre à l’écoute des salariés

La mobilité interne pouvant avoir lieu à tout moment de l’année, il est important que la direction générale et le responsable des ressources humaines soient à l’écoute des collaborateurs et ce, de manière régulière.

Savoir identifier des collaborateurs motivés, qui souhaitent s’impliquer et se développer dans l’entreprise et qui ont le potentiel pour le faire, permettra à l’entreprise de réagir et d’être efficace en termes de mobilité interne. 

De plus, une meilleure connaissance des désirs et des souhaits des salariés sera un atout et un outil essentiel pour garantir l’efficacité de votre mobilité interne. Cela aura un effet positif et pourra susciter de nouvelles envies et de nouvelles mobilités au sein de vos équipes.

Cependant, avoir connaissance de la volonté de ses salariés d’évoluer par le biais de la mobilité interne est effectivement une bonne chose, mais connaît ses limites. Pour que la mobilité soit réussie, il faut non seulement répondre à un désir ou profiter d’une opportunité qui nous est offerte, mais aussi nous assurer que le salarié concerné est en mesure d’exercer ses fonctions de manière satisfaisante et que cela ait un réel impact positif pour l’entreprise.

La mobilité interne doit non seulement maintenir la motivation des collaborateurs de l’entreprise, mais également apporter une valeur ajoutée. Par conséquent, le responsable RH doit non seulement avoir une connaissance approfondie de ses talents et de leurs forces, mais aussi être capable d’anticiper les forces dont il aura besoin sur le moyen et le long terme.

3. Impliquez vos managers

Ces derniers sont en première ligne. Le poste à pourvoir se trouve dans leur équipe … et le collaborateur / candidat aussi !

Donnez leur envie de développer et de faire grandir l’équipe au sein de l’entreprise (pas seulement au sein de leur service) ! Impliquer les managers facilite grandement leur adhésion au projet. Par conséquent, ils favoriseront cette politique de mobilité interne et laisseront partir plus facilement leurs bons salariés.

En ouvrant le dialogue à propos des recrutements, vous donnerez à vos collaborateurs l’opportunité de répondre à vos appels plus facilement, et ce sans crainte ! En effet, un employé, exprimant sa volonté d’évoluer, se révèle à sa hiérarchie. Agir en toute transparence lui permet d’oser ! 

L’appui de la direction et des managers vous permettra une mise en place de votre politique de mobilité interne beaucoup plus rapide. Cela montrera aussi aux employés l’importance qu’ils ont au sein de l’entreprise, et qu’une marge d’évolution est possible sans forcément aller prospecter ailleurs. 

Pour affiner l’élaboration de votre mobilité interne ou pour toute autre question, n’hésitez pas à contacter nos équipes ! Cet article vous a plu ? Suivez-nous pour retrouver chaque semaine nos conseils et actualités du monde RH !


D'autres articles de la catégorie : Conseils RH